Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jeunes filles à marier, tome 3 : Un Noël à Claremont Hall - Harper St. George

Jeunes filles à marier, tome 3 : Un Noël à Claremont Hall - Harper St. George
Jeunes filles à marier, tome 3 : Un Noël à Claremont Hall - Harper St. George
Série : Jeunes filles à marier
Titre : Un Noël à Claremont Hall, tome 3
Auteur : Harper St. George 
Edition : J'ai lu
Jeunes filles à marier, tome 3 : Un Noël à Claremont Hall - Harper St. George
 
 
Ma chronique
Jeunes filles à marier, tome 3 : Un Noël à Claremont Hall - Harper St. George
J'ai aimé
 
Je n'ai pas pour habitude de lire les tomes d'une série dans le désordre mais Un Noël à Claremont Hall m'a de suite tenté. Déjà à cause de son titre mais aussi et surtout parce que son résumé m'avait intrigué. On est ici sur une série dont chaque tome est consacré à un personnage. Les deux premiers sont sur les sœurs Crenshaw et le troisième sur le frère. Clairement, si vous ne comptez pas lire les deux premiers alors vous pouvez lire celui-ci, en revanche si vous avez l'intention de lire les autres, mieux vaut suivre l'ordre car des membres d'une même famille ça se croise souvent.
 
Dans Un noël à Claremont Hall, nous suivons lady Helena March. Veuve depuis quelques temps déjà, elle se consacre à un foyer pour jeunes femmes en difficulté que beaucoup considèrent comme des causes perdues et nécessitent donc des dons. Des dons qui se font rares. Il semblerait que sans un mari, la jeune femme ne parvienne pas à faire aboutir son projet. Quelle aberration ! Alors quand Maxwell Crenshaw, héritier d'un empire industriel américain, lui propose des fausses fiançailles pour satisfaire son propre père et ainsi servir leurs intérêts, elle saute sur l'occasion.
 
On est clairement sur un trope que j'affectionne, celui du faux couple ! Car nos personnages n'ont aucunement l'intention de se marier. C'est même tout l'inverse. Alors faire croire à leurs fiançailles pour obtenir la paix pour l'un et des subventions pour l'autre, c'est le compromis idéal. D'autant que nos deux personnages se connaissent déjà, puisqu'Helena est amie avec les soeurs de Max et ils ont déjà du s'allier pour le bien de ces dernières. Ici, la relation fonctionne donc bien et on se laisse facilement prendre au jeu.
 
Ce que j'ai apprécié dans cette histoire c'est vraiment le personnage d'Helena et sa volonté de faire un foyer pour ces femmes et ces enfants. Elle se démène pour leur proposer un endroit décent où vivre, se sortir de la galère et les aider à trouver un emploi. Alors que la société les exclues encore plus et ne tolère que très peu leurs présences. Helena se montre donc courageuse et n'hésite pas à se salir un peu les mains pour mener à bien son projet. Enfin, elle cache un petit secret (qu'il est assez facile à trouver au début du roman) mais qu'elle taira pendant une bonne partie du récit et viendra se mettre entre nos deux personnages. Une particularité très peu vu en romance historique et bien amenée.
 
Du côté de Max, notre personnage masculin. Il est tiraillé. Son père fait pression sur lui pour qu'il lui donne un héritier, tout en jouant la carte de l'affaire familiale qui est entre les mains de sa soeur sur certains aspects. Une situation assez tendue puisque pour le père de famille cela reste une histoire d'hommes et il a bien compris que Max serait prêt à tout pour que sa soeur puisse mener à bien les projets familiaux. De l'autre côté, il y a Helena. Helena et son projet de foyer, ses sentiments pour elle et cela vient compliquer la donne. J'ai apprécié son personnage dans l'ensemble même si je n'ai pas eu de coup de coeur pour lui. Il m'a manqué quelque chose pour le démarquer des autres.
 
Enfin, pour ce qui est de l'ambiance, n'attendez pas du noël dans cette histoire, ce n'est pas le cas. Certes, une partie du récit se passe à la période mais, ça s'arrête là. Heureusement que je ne misais pas là-dessus, car j'aurais été déçue autrement avec un titre aussi accrocheur.
 
En conclusion, la romance est sympathique à suivre et ça se lit vraiment facilement. J'aurais aimé que la fin soit plus approfondie et notamment la conclusion mais c'était tout de même agréable. 
​  ​Jeunes filles à marier, tome 3 : Un Noël à Claremont Hall - Harper St. George

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article