Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Mariée écossaise - Fanny André

La Mariée écossaise - Fanny André

 

La Mariée écossaise - Fanny André
Titre : La Mariée écossaise
Auteur : Fanny André 
Edition : Harlequin (Victoria)
La Mariée écossaise - Fanny André
 
Ma chronique
La Mariée écossaise - Fanny André
J'ai aimé
 
Je connaissais la plume de Fanny André en Urban fantasy mais également en contemporain. J'étais donc curieuse de la découvrir en romance historique et écossaise par-dessus le marché. Autant dire un combo gagnant pour moi. D'ailleurs les premiers avis étaient vraiment bons. Dans La mariée écossaise nous faisons la connaissance de Lorna, une jeune femme de 19 ans qui est vendue par son oncle à un général. Elle ne sait pas à quoi s'attendre si ce n'est que dès le lendemain, voilà qu'elle est mariée à cet anglais. Rapidement, elle va découvrir ses intentions la concernant et autant dire qu'elle était loin de se douter de cela. A côté de ça, les tensions entre anglais et écossais planent au-dessus de leurs têtes.
 
Ce roman nous plonge au XVIIIe siècle. Peu de temps avant la révolte Jacobite. Autant dire que les relations anglais/écossais sont complexes et c'est un point assez important de l'histoire puisque Clayton, notre personnage masculin est un général. L'autrice nous immerge totalement à cette époque par le biais de références, descriptions et à travers le point de vue de Clayton. Des passages qui permettent d'ancrer l'histoire d'amour dans le récit. Si j'aime assez ce point, ce n'est pas ce que je préfère... J'ai trouvé la première moitié assez longue et notamment dû à cela. Les passionnés d'histoire y trouveront en revanche leur compte.
 
Lorna est une héroïne assez intéressante. Habituée à être sous la coupe de son oncle, à suivre les ordres, elle va se retrouver du jour au lendemain dans un endroit qu'elle ne connait pas, ne sachant pas si elle peut lui faire confiance ni ce qu'il attend d'elle. J'ai aimé cette distance qu'elle instaure entre elle et Clayton. Cela m'a paru vraiment plus réaliste et crédible surtout avec leur situation respective. Son dévouement pour les enfants est également touchant. On sent qu'elle est prête à tout pour venir en aide à ses cousins et au fils de Clayton.
 
Le petit Matthew est un point central dans l'histoire. C'est le personnage qui va réunir nos deux héros mais pas seulement. Je ne m'attendais pas à ce que la romance passe au second plan de l'histoire. Une romance qui entre totalement dans la catégorie des slow-burn. Moi qui suis friande de cela, j'étais ravie. Car ici c'est un slow-burn de chez slow-burn. La romance n'est véritablement présente que sur le dernier tiers du roman. Sur un roman de 400 pages, cela peut paraître long. Personnellement, j'ai apprécié l'évolution lente de leur relation. Après, j'aurais préféré que celle-ci soit un peu plus présente au détriment du petit Matthew et de l'aspect historique. Il m'a manqué quelque chose pour m'attacher vraiment aux personnages.
 
En conclusion, j'ai passé un bon moment de lecture en compagnie de Lorna et Clayton. Un roman historique sympa et une plume toujours agréable. C'est toujours chouette de retrouver une autrice qu'on apprécie dans un autre genre. 
La Mariée écossaise - Fanny André

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article