Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Girl, Serpent, Thorn - Melissa Bashardoust

Girl, Serpent, Thorn - Melissa Bashardoust

 

Girl, Serpent, Thorn - Melissa Bashardoust
Titre : Girl, Serpent, Thorn -
Auteur : Melissa Bashardoust
Edition : Hugo Roman (Stardust)
Girl, Serpent, Thorn - Melissa Bashardoust
 
Ma chronique
Girl, Serpent, Thorn - Melissa Bashardoust
Je suis mitigée
 
J'étais plus que ravie de voir sortir en français Girl, Serpent, Thorn. Il faut dire qu'il avait fait beaucoup parlé de lui en VO et j'avais hâte de le découvrir. Seul élément que je redoutais, c'était la romance FF qui fait beaucoup parlé d'elle. Moi qui n'apprécie pas cela, je peux vous dire qu'elle est très peu présente et pas du tout développée, donc si c'est ce qui vous retient, n'hésitez pas.
 
Dans Girl, Serpent, Thorn, nous allons suivre Soraya, une princesse pas comme les autres. Et pour cause, son toucher est venimeux. Depuis toujours elle vit recluse entre sa serre et sa chambre. Mais alors que son frère s'apprête à épouser sa meilleure amie et qu'un démon se trouve si près d'elle, elle brûle d'obtenir des réponses et surtout d'un moyen pour stopper la malédiction.
 
Le pitch de départ est plus que prometteur. Du moins, moi, ça m'avait carrément donné envie. Un mélange de conte persan, de malédiction, de magie avec une potentielle romance impossible, j'ai envie de dire : banco ! Seulement si sur le papier cela fonctionne, en pratique c'est toute autre chose. J'en ressors plus que mitigée.
 
Pour tout vous avouer, j'ai rapidement su que cette lecture allait être en demi-teinte. J'avoue avoir trouvé le style de l'autrice assez lent, il n'y avait pas ce petit truc qui fait qu'on tourne les pages à vive allure. Pour un one-shot, Young Adult, on peut s'attendre à rentrer assez rapidement dans l'histoire et être entrainé. Ca n'a pas été le cas pour moi. J'avais beau avancer, je restais extérieure à l'histoire.
 
Les personnages n'ont pas aidé malheureusement. A commencer par Soraya. La fameuse princesse venimeuse. Je crois que je l'imaginais autrement... Elle est naïve, change d'avis comme de chemise et m'a laissé perplexe sur la plupart de ses réactions. Elle n'a - à mes yeux - pas l'étoffe d'une héroïne digne de ce nom. Il lui manque du mordant, de la hargne et n'a pas non plus un potentiel "méchante" comme pourrait le laisser penser certains de ses actes ou le résumé. Il n'y a pas ce côté sombre en elle et c'est ce que je regrette le plus. Elle est lisse, prévisible et n'a pas su me convaincre dans son rôle de "monstre".
 
Quelques personnages gravitent autour d'elle. Le fameux jeune homme dont parle le résumé officiel. Qui tombe amoureux en deux secondes chrono et franchement niais. La meilleure amie et la frère de l'héroïne qui... n'ont pas un grand rôle dans l'histoire si ce n'est de mettre la piste sur le fait que Soraya serait plus attirée par les femmes. Ou encore la mère, qui pour le coup, était le personnage le plus mystérieux et intéressant (mais pas central ici) et enfin le démon. En toute honnêteté, aucun n'arrive vraiment à se démarquer. Certains points sont survolés, tout comme les relations entre les personnages. Ce n'est pas assez approfondi pout être crédible. La romance FF est, comme je vous le disais au début, peu présente. Pour le coup, elle aurait pu être même totalement absente car si peu développée que pas franchement utile.
 
C'est dommage car il y avait un tel potentiel avec cette histoire. Déjà, le côté malédiction. C'était une base intéressante et qui soulevait beaucoup de questions. Pourquoi a-t-elle été maudite, dans quelles circonstances, peut-elle s'en sortir. J'ai d'ailleurs apprécié cette partie. Le côté contes persan est aussi un bon point et change un peu de tout ce dont on a l'habitude. Mais on reste rapidement sur notre faim. Tout est trop rapide (et paradoxalement lent). L'héroïne fonce tête baissée, comme dans les films d'horreur, droit dans la mauvaise direction et je regrette que l'ensemble reste trop en surface pour avoir cette impression de noirceur dans les "méchants" de l'histoire.
 
La conclusion est à l'image du reste, trop peu développée pour être convaincante. Du moins, pour moi. Ce n'est pas une déception, car j'en attendais pas mal mais pas non plus autant que d'autres. Et puis, l'univers était plutôt chouette. De plus, j'aime assez le message derrière, à savoir s'accepter soi-même. Mais je pense vite l'oublier et passer à autre chose.
Girl, Serpent, Thorn - Melissa Bashardoust

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
C'est dommage que tu ressortes déçue de ce livre. Je le vois partout en ce moment sur Insta et je dois dire qu'il m'intrigue quand même :)
Répondre