Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Chant des sans repos, tome 1 - Roseanne A. Brown

Le Chant des sans repos, tome 1 - Roseanne A. Brown

 

Le Chant des sans repos, tome 1 - Roseanne A. Brown
Série : Le Chant des sans repos
Titre :  Le Chant des sans repos, tome 1
Auteur : Roseanne A. Brown
Edition : De Saxus
Le Chant des sans repos, tome 1 - Roseanne A. Brown
 
Ma Chronique
Le Chant des sans repos, tome 1 - Roseanne A. Brown
J'ai aimé
 
Quand j'ai commencé ma lecture du premier tome du Chant des sans repos, je ne savais pas trop dans quoi je mettais les pieds si ce n'est ce que nous indique le résumé. A savoir, Karina, une princesse qui n'a que faire de son titre et préfère vagabonder la nuit incognito jusqu'à un terrible événement et Malik, un jeune accompagné de ses deux sœurs dont l'une d'entre elles va être kidnapper par un esprit vengeur. Pour obtenir sa liberté il doit tuer la princesse avant la fin de Solstasia.
 
Les points forts de ce premier tome sont clairement son univers inspiré par le folklore africain et les quelques éléments originaux par-ci, par-là. L'ambiance que dégage le livre est en effet très réussi. On découvre un univers assez différent de ce à quoi on a l'habitude (car peu exploité encore!) ce qui est vraiment appréciable. De plus, j'ai aimé ce mélange entre magie, culture et croyances mais aussi les défis avec les champions pour célébrer Solstasia. Le roman peut se découper en deux parties à mes yeux. La première, nous pose les bases de l'histoire et je vous avoue que celle-ci est la plus grande et la plus longue. Si ce qu'on apprend est intéressant, c'est aussi beaucoup, beaucoup de longueurs. Il ne se passe pas grand chose et il est vrai que cela peut rebuter un peu. Il faut dire que nos deux personnages principaux n'ont pas vraiment d'interactions et ça ne joue pas en sa faveur. Mais la suite est bien plus convaincante alors il faut s'accrocher.
 
Clairement, un résumé comme celui-ci annonce un Ennemies-to-lovers digne de ce nom et je misais donc beaucoup dessus parce que autant l'avouer, c'est un schéma auquel je ne peux résister. C'est sans doute là où est ma plus grosse déception avec cette lecture... Déjà, j'ai trouvé que nos personnages mettait un temps fou à se rencontrer véritablement et à se parler pour le première fois. Moi qui m'attendais à de l'animosité (notamment du point de vue de Malik) vu la situation avec sa petite sœur, je l'ai trouvé bien docile. Même du côté de Karina, je suis restée sur ma faim. En fait, on est plus sur un coup de foudre immédiat et peu approfondi qu'autre chose. C'est dommage car je sentais un bon potentiel à ce niveau et finalement, je n'ai pas ressenti de danger, de passion au niveau de leurs interactions. Après, je me dit que peut-être que cet aspect sera plus développé dans le prochain tome mais pour le coup, à l'heure actuelle je reste sur ma faim.
 
Après, les personnages sont tout de même intéressants individuellement. Et notamment Malik. En effet, celui-ci s'émancipe totalement des personnages masculins du genre. Malik a toujours vécu dans la pauvreté. Avec ses sœurs, il a toujours du fuir et se cacher. Le fait qu'il voit des choses que personne d'autre ne voit, n'a fait qu'accentuer cette solitude. Seule la présence de ses sœurs est pour lui un réconfort. Et devoir tuer une princesse pour sauver la petite dernière, est une tâche d'autant plus difficile pour lui. Pour tout vous dire, j'ai mis beaucoup de temps à l'apprécier à sa juste valeur. Il faut dire qu'il apparait comme faible et manquant de courage... et ce, jusqu'au début des défis, qui le font évoluer et changer pour devenir meilleur. Mais du coup, cela permet de voir une belle évolution de son personnage. Karina, de son côté m'a laissé un peu plus perplexe. En digne princesse qu'elle est, je l'ai trouvé assez égoïste et cela donnait la sensation d'une enfant pourrie-gâtée. Elle s'attend a avoir ce qu'elle veut en un claquement doigts et agit comme bon lui semble, persuadée que sa souffrance est plus importante que celle des autres. Après, comme pour Malik, elle finit par évoluer et s'améliorer au fil des chapitres mais contrairement à ce premier, un peu trop tardivement pour que je l'apprécie pleinement dans ce premier tome.
 
La seconde partie débute donc une fois les défis des champions commencés et je dois dire que je me suis enfin sentie embarquée dans l'histoire. Je trouve ces énigmes plutôt réussies et le suspense s'ajoute à l'histoire ce qui était parfait. Cette seconde moitié est donc bien plus entrainante et intrigante. Car même si la romance ne m'a pas convaincu, elle reste malgré tout sympathique et les rebondissements finaux donnent envie d'en savoir plus. Autant vous dire que les révélations finales m'ont beaucoup surprise et pour cela je dois dire que l'autrice a su tirer son épingle du jeu quand on s'y attend le moins.
 
En conclusion, Le chant des sans repos est un bon premier tome de fantasy. L'univers est intriguant et prometteur tout comme ses personnages. La fin de celui-ci laisse présager une suite encore plus prenante et avec beaucoup de potentiel. Je regrette que la première moitié du récit ait été si lente et que la romance n'ai pas réussi à me convaincre comme je l'espérais... Une lecture agréable mais pas sans défauts. Je suis curieuse malgré tout de découvrir la suite.
Le Chant des sans repos, tome 1 - Roseanne A. Brown

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article