Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Et ton silence commence à raconter - Virginie Sarah-Lou

 
Et ton silence commence à raconter - Virginie Sarah-Lou
 
Et ton silence commence à raconter - Virginie Sarah-Lou
Titre : Et ton silence commence à raconter
Auteur : Virginie Sarah-Lou
Edition : Ramsay
Merci à l'autrice pour cette lecture.
Et ton silence commence à raconter - Virginie Sarah-Lou
 
Ma chronique
Et ton silence commence à raconter - Virginie Sarah-Lou
J'ai aimé mais...
 
Je remercie l'autrice, Virginie Sarah-Lou pour m'avoir proposé de découvrir son roman. Et ton silence commence à raconter est un roman "feel good" nous relatant l'histoire de Marcel et Jeanne entre 1947 et 2020. A 94 ans, Marcel revient sur sa vie lors de ses discussions avec son infirmière, Pauline. Il lui parle alors de Jeanne, l'amour de sa vie.
 
Je ressors de ma lecture assez perplexe. A vrai dire, j'ai bien mis une heure à rester devant mon écran, sans savoir par où commencer. Et ton silence commence à raconter est un roman bien plus sombre que je ne le pensais. Dans le sens où il aborde des sujets compliqués et parfois difficiles au travers de cette histoire d'amour qui traverse les années.
 
Parlons tout d'abord des points positifs. En romantique que je suis, je suis toujours admirative des histoires d'amour qui durent. Ainsi, j'ai été séduite par celle de Marcel et Jeanne. Malgré les années, les obstacles, ils n'ont cessé de s'aimer. Ce que je trouve particulièrement beau. De même, j'ai aussi beaucoup apprécié la relation d'amitié de Marcel et Victor. Ces deux là vont en traverser des épreuves et heureusement, ils pourront compter l'un sur l'autre. Enfin, côté présent, nous avons aussi Pauline, une jeune infirmière appliquée, consciencieuse avec une pointe d'humour, qui saura redonner un second souffle à Marcel lors de ses visites.
 
Et ton silence commence à raconter est construit d'une façon bien particulière. Entre 1947 et 2020, nous allons tantôt être dans le passé, puis dans le présent au fil des chapitres. Une construction du roman intéressante qui nous permet d'en apprendre plus sur Marcel mais aussi son histoire d'amour avec Jeanne. Ainsi, lors des visites de Pauline, celui-ci va s'ouvrir petit à petit et lui raconter quelques moments ponctuels de sa vie passée. Parfois avec des flashs et d'autres fois par le biais de lettres qu'ils échangeaient avec Jeanne. Le tout, de façon assez fluide, ce qui fait que les pages défilent toutes seules.
 
Malheureusement, quelques points font de ce roman une lecture en demi-teinte pour moi et cela est clairement dû à mon ressenti. Tout d'abord, je n'ai absolument pas apprécié la mère de Marcel. Cette femme ne voit pas d'un bon oeil la potentielle relation de son fils avec Jeanne, une jeune femme qu'elle juge pas assez bien pour lui. Ainsi, elle met un frein à cette relation pendant des années. Pour le coup, j'ai été agacé par le fait que Marcel se laisse totalement manipuler par sa mère et son jugement... Certes pour l'époque cela peut s'expliquer mais tout de même... De même, les mariages de Marcel m'ont apparu comme superflus. Il s'est marié parce qu'il le fallait ?! Je l'avoue, cela n'a pas aidé à jouer en sa faveur. 
 
Alors, je misais beaucoup sur cette histoire d'amour et pour le coup, je reste sur ma faim.... Le coup de grâce a sans doute été l'histoire de Jeanne avec son mari, Octave. J'avais déjà quelques difficultés à les voir chacun de leur côté et mariés, mais j'avoue que la relation Jeanne/Octave qui n'a fait qu'empirer au fil des années ne m'a pas aidé. Cet homme, manipulateur, macho, égoïste, violent tant verbalement que physiquement (allant jusqu'à l'agression) est ce qui a fait pencher la balance de l'autre côté pour moi.
 
Car pour tout vous avouer, ce que j'attends d'un roman feel good, c'est de me sentir bien, d'avoir un ressenti léger et une lecture qui ne va pas me faire déprimer. Mais à chaque nouvelle tentative, je me rends compte que nous n'avons pas forcément la même définition de l'expression et je passe plus de temps à déprimer dans ces romans là qu'à être positive, ce qui au final est assez dommage et surtout ne correspond pas forcément à mes attentes.
 
Et c'est bien là tout le soucis pour moi. Mes attentes d'un roman feel good n'étant pas les mêmes, je ressors de ma lecture avec un drôle de ressenti. J'ai été attristé des événements qui s'y déroulent (sans avoir été émue) et n'est pas réussie à voir le côté positif de l'histoire et ses messages. Une histoire d'amour qui aura durée, une amitié très forte, des retrouvailles familiales, bref, des petits points positifs dans cette histoire qui à mon sens, n'arrivent pas à compenser le côté "sombre" du roman.
 
En conclusion, je pense ne pas être la cible à proprement parlé pour les romans "feel good" de nos jours. Je classerais plus Et son silence commence à raconter comme un roman contemporain avec une bonne dose de drame avec lequel il faut s'attendre à des sujets assez dures pendant la majorité du récit. Ce qui n'est pas forcément ce que j'apprécie. Je reconnais en revanche la beauté de cette histoire et la plume fluide de l'autrice qui, je ne doute pas, saura convaincre d'autres lecteurs.
Et ton silence commence à raconter - Virginie Sarah-Lou

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article